Geoffroy Guerrier

Geoffroy Guerrier



C’est Nuccio Ordine qui a écrit L’homme qui ne comprend pas l’art devient un esclave ou un robot, un être en souffrance incapable de rire et de jouir. Dans le rêve, je suis dans une petite salle cossue située au 12, rue Astérix à Neuilly-sur-Seine commune française renommée pour son temple de l’Amour sur l’Île de la Jatte mais aussi pour ses artichauts à la vapeur. Un homme, la cinquantaine, bien préservé par le temps, dort à même le sol sur un tapis de yoga. Je contrôle ma respiration pour ne pas le réveiller. La pièce est merveilleusement parfumée grâce à la Carta aromatica d’Eritrea® créée en 1927 par le Docteur Casanova, encens qui brûle dans un cendrier en cristal au plomb. Après une dizaine de minutes, le temps de plonger avec bonheur dans toutes les miniatures indiennes accrochées aux murs, l’homme a un fou rire tout en dormant, il rit, rit, rit les yeux fermés. Puis se réveille : quelle sensation formidable de se réveiller par son propre fou rire, me dit-il. Il se lève immédiatement, me tend la main et se présente : je m’appelle Geoffroy Guerrier. Son visage ne m’était pas inconnu et je lui dis : vous êtes sûr ? Je veux dire… c’est votre propre fou rire qui vous a réveillé ? Et vous rêviez de quoi ? A moins que vous pratiquez le yoga du rire ? Et en roulant le tapis vert il me dit dans le rêve, je jouais dans Andromaque, vous savez, la tragédie de Racine...Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, blablabla… et d’un coup tout le monde est parti, je suis resté seul sur scène, et j’ai ri aux éclats un peu comme dans ces films italiens des années soixante. Moi, ça ne me fait pas rire. Au loin, on entend confusément des répétitions des Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly. Geoffroy Guerrier est un merveilleux comédien, il a joué Sophocle, Molière, Shakespeare, Tchekhov, Strindberg, Beaumarchais, Marivaux, Racine, Musset, Garcia Lorca,... formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (Paris) … et il a aussi joué le rôle de Vadim Cazals dans la série Plus belle la vie. A l’improviste, un homme de 118 ans entre dans la pièce. Patrick Lowie, je vous présente mon grand-père maternel, il va mieux, il est soigné. C’est alors, que je me demande comment connaît-il mon nom, que je me dis que serrer la main d’un homme de 118 ans est étrange et que dans cette pièce cossue de Neuilly, on ressent une paix incroyable et un grand bonheur. Ah oui, Patrick Lowie, j’oubliais de vous dire, mon grand-père est décédé il y a 38 ans. Le vieil homme disparaît. Nous sommes seuls. Que suis-je venu faire ici ? lui dis-je. Rappelez-vous, vous vouliez absolument voir mon assistant, j’ai été accusé d’avoir tué des SDF en leur faisant des opérations chirurgicales, et ce dernier a toutes les preuves de mon innocence. En prenant de faux airs d’avocat du diable, je lui dis : et il où cet assistant ? Il me répond : Nella tristezza ilare, nell’ilarità triste. (1)

(1) Giordano Bruno

Qui est Geoffroy Guerrier ?
Geoffroy Guerrier est un comédien, né en France en 1963, formé au théâtre, il a joué Sophocle, Molière, Shakespeare, Tchekhov, Strindberg, Feydeau, Labiche, Beaumarchais, Marivaux, Racine, Diderot, Musset, Jules Renard ou Garcia Lorca, sur de très nombreuses scènes depuis 1984. Il apparait également à la télévision notamment dans Plus belle la vie et dans Le jour où tout à bousculé.



Voir en ligne :
La page Facebook de Geoffroy Guerrier
Photo crédit :

Erreurs de syntaxe, d'orthographe ou coquilles... faites-nous part de vos remarques à 
info@next-f9.com

© Patrick Lowie / créé par Yenaky / Tous droits réservés / Design: HTML5 UP