Evelyne Toromanian

Evelyne Toromanian



Les obstacles que nous rencontrons sont souvent ceux qu’on nous a imposés jadis et que nous n’avons pas franchis. [1] C’est en me répétant cette phrase dans le supermarché Lidl de la rue Sainte à Marseille, la liste de provisions en main, que je croise une vieille dame octogénaire toute emmitouflée dans son caban. Lorsqu’elle me voit elle enlève ses écouteurs et me dit : vous ne devriez pas rester ici, retournez là-bas, franchissez les obstacles nécessaires, ne les détournez plus. Elle remet ses écouteurs, elle écoutait Led Zeppelin. Je déchire la liste de provisions, je m’achète du chocolat 80% cacao et je pars à sa recherche. Arrivé quai de Rive Neuve, j’observe à gauche puis à droite, mais rien, la vieille dame s’est volatilisée. Je fredonne le morceau de Led qu’elle écoutait Stairway to Heaven. Puis, à quelques mètres de la gare maritime, j’observe une jeune femme, debout face à un chevalet en bois, je la vois peindre. Je m’approche. J’observe le tableau, des spirales colorées étranges, je plonge dans cette puissance énergétique des vibrations et des couleurs. Était-ce l’effet du chocolat, drogue dure par excellence ? Dans la spirale, je suis abasourdi par l’enveloppe subversive des nuances. J’aperçois une autre énorme spirale de couleurs chatoyantes, des couleurs comme jamais je n’ai pu rencontrer auparavant dans la réalité. De multiples couleurs donc, un arc-en-ciel vivant et vibrant, couleurs or lumière. Cette sensation d’être à l’intérieur de la spirale, d’être carrément cette spirale de couleurs et à la fois de l’observer de l’extérieur. Une sensation de déjà vu, de lointain et familier à la fois. J’ai la sensation d’être dans une forme d’expansion, que cela peut aussi être une forme de vie. Oui, cette spirale me renvoie à la vie, à ce qui est vivant en moi. Dans cette vision, je sens toute cette puissance énergétique. Je n’avais jamais rencontré à aucun moment de ma vie une telle puissance. La femme peintre semble parler à ma place. J’ai oublié de me présenter, me dit-elle, je suis Evelyne Toromanian, je suis artiste peintre et je dédie ma vie à la création, à l’amour de l’art que je porte si intensément en moi. Je lui explique qu’en passant devant son tableau, je me suis jeté au cœur de spirales que je voyais, comme si j’étais dans un rêve. Oui, oui, je vous ai vu y entrer. C’est exactement l’effet escompté, ajoute-t-elle. Sauf que ça ne marche qu’avec vous, vous êtes qui ? Je sors du tableau, je ne sais plus si la description de cette expérience vient de moi ou d’elle. Tout s’effondre en moi laissant place enfin aux émotions à fleur de peau. Mon nom est Patrick Lowie, ne me dites pas que chacune de vos peintures représente un rêve ? Ne me dites pas que j’ai pu analyser en quelque secondes vos rêves en plongeant dans vos toiles ? Ne me dites pas que tout cela n’est ni l’effet du cacao, ni de Led Zeppelin, ni de la dame octogénaire qui insistait sur les obstacles ? Elle m’observe en souriant : lorsque je me suis réveillé du rêve que vous venez de voir, j’ai été tellement touchée qu’il m’a marqué dans chacune de mes cellules. C’est ce rêve qui m’a poussé à devenir peintre en tentant de reproduire ce que j’ai vu dans le monde de l’inconscient. Un peu comme dans vos livres, n’est-ce pas ? Vous aussi vous incarnez vos rêves !

[1] Liliane Gauthier, J’ai rendez-vous avec moi – Ed. Anne Carrière


Qui est Evelyne Toromanian ?
Je suis Evelyne Toromanian, Artiste, Entrepreneur et Mentor en Business Spirituel Créatif. J'ai travaillé pendant 15 ans dans les systèmes d'informations à l'international en qualité de chef de projet, après avoir fait Kedge Business School Marseille. J'étais spécialisée dans l'accompagnement au changement des grandes structures de ce monde. Une rupture de contrat avec comme motif "vous êtes sur-dimensionnée pour les besoins du poste" en simultané d'une séparation amoureuse m'a propulsé dans le réveil de mes talents naturels (Artistiques et Extra-sensoriels). Cette période de connaissance de soi, m'a permis de découvrir les Arts de mon âme (multiples et infinis) et de les intégrer jusque dans mon quotidien pour le réinventer.



Voir en ligne : Les arts des âmes

Photo crédit :

Erreurs de syntaxe, d'orthographe ou coquilles... faites-nous part de vos remarques à 
info@next-f9.com

© Patrick Lowie / créé par Yenaky / Tous droits réservés / Design: HTML5 UP