Claude Semal

Claude Semal



L'énigmatique écrivain britannique Samuel Butler répond à la question : qu'est-ce qui est apparu en premier : l'œuf ou la poule ? par un cinglant : la poule est seulement un moyen pour l’œuf de faire un autre œuf. On est en 1958 et on vient de visiter le pavillon chinois de l'exposition universelle de Bruxelles. Claude Semal, qui m'accompagne depuis les premières images du rêve - en Technicolor - me propose de manger une frite avec beaucoup de mayonnaise puis s'arrête net et me dit : Patrick Lowie, mais c'est quoi cette affaire, vous n'êtes pas encore né ! Que faites vous ici ? Je lui explique être le Maigret des rêves et que j'enquête sur des tentatives de meurtres oniriques non élucidés. D'ailleurs, lui dis-je, vous-mêmes, vous n'avez que quatre ans. L'atmosphère est particulière, on marche vers l'Atomium, le fameux cristal de fer, un chameau passe et repasse, tout le monde est travesti en poule, même les poules. On voit sa maman partir vers la gauche, son papa vers la droite, Tintin s'envoler vers son objectif : la lune. Il pleut depuis cent ans en Belgik, Denis Collard pond des œufs à l'abri des regards dans un hangar.

On entre dans l'Atomium flambant neuf pour prendre Bruxelles de haut, deux hommes habillés en jacquard pied de coq se marient dans la dernière boule, je jette du riz puis un oeil à travers le hublot du navire, avec ma longue-vue de pirate, je regarde au loin au cas où je trouverais enfin Mapuetos. Rien, pas même son volcan. On s'assied pour boire une bière du diable, Claude Semal observe les cuisines : un jeune homme et une femme se disputent pour savoir s'il faut mettre du vinaigre dans la cuisson d'un œuf. Pour qu'il ne se fende pas. C'est étrange, me dit-il, j'ai déjà vécu cette scène, cette scène. L'homme ressemble à mon père, la femme à la mère de ma mère. L'œuf fendu, l'œuf, l'enfant mort … L'œuf fendu est l'enfant qui va naître et l'œuf qui cuit est l'enfant qui ne naîtra jamais. Quelle émotion de revoir cela. Dites-moi, vous enquêtez sur quels morts ? Je lui explique que dans une impasse qui porte son nom, on a retrouvé des embryons dans des bouteilles de vinaigre blanc entreposées dans le sous-sol d'une maison sans fenêtre. Il n'a pas l'air étonné. Quelle délivrance ! Je n'ai plus envie de sortir d'ici, me dit-il. Lowie, arrêtez de regarder dans votre longue-vue, vieux, vous ne trouverez jamais Mapuetos. En regardant vers le bas, je découvre des petits êtres habillés en poules qui zigzaguent. Tous les gens touchés par la maladie se transforment en tonneau à sang. C'est horrible, terrible, cruelle, cette nouvelle maladie contagieuse. Se transformer en tonneau ça doit faire mal. Claude Semal, me dérobe la longue-vue Swarovski achetée ce matin à cent soixante mille francs belges chez le brocanteur du futur au 12, la rue de la révolution. Il observe l'épidémie : des tonneaux que des tonneaux.

On s'accroche à un poteau, l'Atomium se décompose, au sol on détale comme des fous, on titube, un océan que dis-je un tsunami de sang tente de nous engloutir. Et Claude qui crie : tout ce sacrifice, pour rien !


Qui est Claude Semal ?
Claude Semal est un chanteur, auteur, journaliste, chroniqueur, humoriste et comédien belge, né à Bruxelles en 1954. Homme de spectacle, chanteur, acteur, auteur satirique, parolier, pamphlétaire, journaliste et militant à l'hebdomadaire Pour (1974-1980), cofondateur du théâtre Le Café à Bruxelles, chantre critique de la belgitude, Claude Semal a enregistré une dizaine de CD, la plupart pour le label Franc'Amour, et produit une vingtaine de spectacles.


Voir en ligne : Le site de Claude Semal

Photo crédit :